Une seule solution: la vélorution!

Les objectifs de notre vélorution sont nombreux et reprennent quelques revendications du cyclisme urbain : code de la rue, réaménagement de l’espace, prise en compte du vélo à tous les niveaux, local, régional et national.
La vélorution s’intéresse au vélo en tant que moyen de transport urbain.
Il s’agit, à nos yeux, de permettre et sécuriser les déplacements à vélo sur de petites et moyennes distances en milieu quasi-exclusivement urbain, c’est-à-dire en partageant la voirie avec les autres modes de déplacement, motorisés ou non. Sur une distance entre un et sept kilomètres le vélo est le mode de transport le plus rapide. Au-delà de cette praticité, le cyclisme urbain vise à limiter la pollution et à diminuer l’engorgement croissant de la ville par l’usage intensif de l’automobile.
La promotion du cyclisme urbain commence à entrer dans les stratégies politiques et les plans d’aménagement en réponse à :
• la pollution (qualité de l’air mais aussi émission de gaz à effet de serre).
• les problèmes de santé liés au manque d’exercice physique des citoyens.
• la demande par la population d’une meilleure qualité environnementale.
Le cyclisme urbain ne saurait répondre à lui seul à toutes les attentes. Et on doit donc aussi trouver un équilibre avec le développement des transports en commun.
La pratique du vélo comme mode de transport au quotidien amène un certain nombre de bénéfices au cycliste comme à la collectivité :
• Optimisation de l’espace public consommé par personne transportée (durant le déplacement et lors du stationnement)
• Réduction de la congestion du trafic routier et de la demande en espaces de stationnement.
• Réduction de la pollution de l’air, de la pollution visuelle et de la pollution sonore engendrées par le trafic automobile.
• Grande longévité des infrastructures routières, très peu sollicitées par les cycles par rapport aux modes de transports motorisés
• Impact positif sur la santé ; aller au travail en roulant est un moyen idéal de garder sa forme optimale. Rouler au moins une demi-heure par jour à une allure modérée, améliore la santé publique.
• Amélioration des relations sociales dans les rues. Le vélo est un « passeport social ».
• Faire ses courses à vélo signifie bien souvent de se rendre dans les surfaces commerciales situées à proximité de chez soi, ce qui aide à dynamiser le commerce local.

Au-delà d’une balade en vélo lors de la vélorution, notre grand projet est de proposer un nouveau plan de circulation à Hyères basé sur le principe du code de la rue avec comme principaux éléments :
• L’obligation de prudence du plus fort vis-à-vis du plus faible. Ainsi, le camion doit adapter sa vitesse à l’approche d’une voiture, la voiture à l’approche d’un vélo et le vélo à l’approche d’un piéton.
• Des passages piétons en forme de trottoir traversant qui font monter les automobiles lors d’un croisement plutôt que de faire descendre les piétons sur la chaussée.
• Les sens uniques limités, permettant aux vélos de circuler dans les deux sens dans une rue à sens unique pour les automobiles.
• La prise en compte des engins de déplacement (rollers, trottinettes, etc.), qui doivent suivre les règles des piétons s’ils restent à la vitesse du pas ou les règles des cyclistes lorsqu’ils dépassent cette vitesse.

RAPPEL : La loi LAURE ou loi sur l’air (intégré au PDU/SRU), et notamment son article 20, qui oblige la création de dispositifs vélos (stationnement compris) lors de travaux de voiries! À l’occasion des réalisations ou des rénovations des voies urbaines doivent être mis au point des itinéraires cyclables pourvus d’aménagements sous forme de pistes, marquages au sol ou couloirs indépendants, en fonction des besoins et contraintes de la circulation. L’aménagement de ces itinéraires cyclables doit tenir compte des orientations du plan de déplacements urbains, lorsqu’il existe.
Notre projet s’inscrit donc dans le cadre d’une réflexion déjà longuement menée.

Alors, pour la santé et l’intérêt de tous,  nous avons besoin de vous, de votre présence à vélo sur les routes hyéroises lors de cette vélorution que nous vous  proposons chaque premier samedi du mois et qui est une formidable occasion de découvrir une autre ville, la ville du dynamisme et du plaisir partagé. Tout un programme en une heure!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *