Ciné débat: LA RÉPUBLIQUE A L’ÉCOLE DES QUARTIERS POPULAIRES : PARENTS ENTRE RELÉGATION, LUTTE ET DIGNITÉ


Détails de l'événement


 Ciné débat proposé par CHANGER D’ERE le jeudi 12 février 2015, 20H, aucinéma OLBIA à HYERES  :

LA REPUBLIQUE A L’ECOLE DES QUARTIERS POPULAIRES : PARENTS ENTRE RELEGATION, LUTTE ET DIGNITE

Un film documentaire d’Eric Pinoy et de l’association ACT (Approche Culture Territoire)

tarif unique : 4,50 EUROS.

Débat en présence d’Eric Pinoy, réalisateur, et de Sonia Arab, secrétaire d’ACT Marseille.

L’actualité des actes terroristes de janvier dernier a souligné l’urgence de réinterroger l’ensemble du « contrat social » en France.

Pas à pas, depuis une trentaine d’années, de manière accélérée depuis 2002, et davantage encore depuis 2007, les contradictions entre les valeurs

de la République et les réalités économiques et sociales n’ont cessé de croître, au point d’aboutir à des impasses ségrégatives entretenues par un

pouvoir politique frappé le plus souvent de cécité , animé parfois d’une bonne volonté sans grand effet, de plus en plus encouragé à la passivité au

nom d’une idéologie néo-libérale réactionnaire d’une part, d’une dérive ethniciste de l’autre.

L’Ecole est depuis tout ce temps au centre de la dégradation de ce vivre ensemble, et notamment les quartiers populaires, dont les populations

fragilisées ont été touchées de plein fouet.

Il en résulte aujourd’hui un sentiment d’abandon favorable aux replis identitaires et à certaines formes de violences qui suscitent, dans une

population française de plus en plus segmentée, incompréhension et rejet.

La soirée du 12, avec ce film, aimerait contribuer à nous aider à sortir de l’ignorance et porter un regard sur des situations sociales et humaines

pouvant conduire à participer à la reconquête d’un « vivre ensemble », devenue une condition de la paix publique et une chance pour relancer le

processus historique de la démocratie.

A Marseille, des parents des quartiers Nord, confient leur colère et leurs désillusions mais aussi leurs espoirs et attentes dans l’ Ecole de la

République.

A l’heure où, à Hyères, les Zones d’Education Prioritaire sont menacées, il y a là de quoi réfléchir à la place centrale de l’Ecole Publique et au

combat de citoyenneté à mener pour ne plus se contenter des discours politiques de pure convenance.

Gilles DESNOTS,

président de Changer d’Ère

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *