Ciné débat: c’est quoi le bonheur pour vous?


Détails de l'événement


Vivre ne suffit pas, encore faut-il vivre heureux, nous dit Alice Germain dans sa préface du livre “La plus belle histoire du bonheur”.

Soucieux d’englober toutes les définitions possibles, le  Dictionnaire le Robert voit large : le bonheur est un “état de la conscience pleinement satisfaite” ou est simplement “ce qui convient, contente”. Comment satisfaire notre conscience ? Le dictionnaire se garde bien de nous livrer une méthode…

Saluons donc ici le documentaire de Julien Peron qui dépoussière la question en présentant une série de témoignages sur ce qui  procure du bonheur dans la vie. Concept tout simple, mais diablement efficace.

C’est quoi le bonheur ? Un mot  employé à toutes les sauces ? Une idée qui fait rêver le monde? Et que sait-on vraiment du bonheur ? Sur quoi se fonde-il ?  Le bonheur est-il simplement une réalité ?

Car, s’il existe, il est difficile de s’entendre sur une définition générale du bonheur. La première raison est une évidence : comme tout sentiment, être heureux est d’abord une expérience subjective, qui ne survient pas forcément là où l’on s’y attendrait.  Mais cette opinion subjective et personnelle( donc non généralisable) n’est pas vraiment fiable !  Pour nous, le bonheur se distingue du bien-être ou du plaisir, qui sont des ressentis physiques. Pour le concevoir, nous faisons fonctionner notre cerveau, cette formidable machine, siège de la pensée consciente mais aussi de l’imagination. Or celle-ci nous joue des tours. Comme nous ne disposons pas d’une mémoire d’ordinateur, elle retisse en permanence les souvenirs sur lesquels nous nous basons pour penser notre bonheur, nous poussant à omettre des détails essentiels.

Ainsi, nos premières histoires d’amour sont souvent magnifiées. Idem pour l’avenir :  où les faits   manquent,  l’imagination comble les absences. Résultat : nous croyons être rationnels pour envisager ce qui nous rend heureux, alors que nous sommes sous l’influence d’une pensée chaotique. Le bonheur s’invente aussi au présent.

Qu’est-ce qui fait bonheur ? Chacun a sa propre réponse, qu’elle soit idée précise ou vague désir. Qu’en est-il aujourd’hui ? De nos jours, le bonheur n’est plus ni un stade à atteindre ni une idée politique, il est devenu un droit et même un devoir. Nous sommes entrés dans l’ère de la nécessité du bonheur, dans un besoin d’ « euphorie perpétuelle » .

Mais tout le paradoxe de nos temps modernes est d’inventer un bonheur « intérieur », fait de bien-être et d’équilibre, et de proposer par ailleurs toujours plus de bonheurs à consommer, de produits supposés rendre heureux. L’être et l’avoir, intimement mêlés.

Alors nous,  comment pouvons-nous espérer être heureux ?

Et si, ce soir, tous ensemble, après la projection, nous inventions un autre (“un notre?”) bonheur ?

C’est quoi le bonheur finalement ?

Le débat sera encadré par Anne Marie Blitz, professeure de philosophie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *