Charte du Parc national de Port-Cros: avis favorable

La charte de Parc national de Port-Cros affirme la préoccupation d’une gestion durable des valeurs paysagères, culturelles et naturelles du territoire.
Elle engage l’initiative et la responsabilité de chacun par un mode de fonctionnement participatif..

Ce projet de charte s’applique de manière différenciée sur l’espace du parc composé :
1) De deux cœurs, espaces de protection et de référence scientifique, de découverte de la nature, d’inspiration, de culture et de bien-être. Ils sont soumis à un encadrement réglementaire des activités humaines, qui vise à la conservation du caractère du parc et de son patrimoine naturel, culturel et paysager. Les cœurs du parc national de Port-Cros sont composés de l’île de Port-Cros, des espaces naturels de l’île de Porquerolles ainsi qu’une bande maritime de 600 mètres autour des îles.
2) D’une aire d’adhésion et d’une aire maritime adjacente aux cœurs. Elle recouvre les territoires des communes et les espaces marins en interdépendance écologique, économique et sociale avec les îles. L’aire potentielle d’adhésion et l’aire maritime adjacente sont donc le terrain privilégié pour la mise en œuvre de cette charte.
Les communes sont cependant libres d’adhérer ou non à la charte et de participer à sa mise en œuvre. A notre grand regret, elles ont majoritairement exprimé dans les médias locaux leur opposition.

Le travail engagé pour la rédaction de la charte porte pourtant projets :
• Projet de territoire
La complémentarité des îles, de la presqu’île de Giens et du littoral, permettra de les associer dans un espace de « projets », chacun détenant une part de la vitalité et de l’attractivité de cet ensemble.
• Projet de soutien aux activités économiques
Il s’appuie sur la promotion des filières qui contribuent à l’identité du territoire, au maintien de la biodiversité et aux pratiques éco-responsables (viticulture, horticulture, pêche, sylviculture, plaisance…) et sur la labellisation des produits et des services.
• Projet de mutualisation des expériences
L’expérience acquise par le Parc national et ses partenaires au terme de 50 ans de collaboration offre l’opportunité d’un partage des connaissances et d’un transfert d’expériences, dans un contexte local, économique, social, environnemental et climatique, très évolutif.
• Projet de développement durable
Les mesures de développement durable destinées à conserver la qualité exceptionnelle de ce territoire, sont définies, coordonnées et mises en œuvre collectivement. Elles sont évolutives, évaluées régulièrement et encouragent le droit à l’expérimentation.

La charte soumise à notre avis citoyen a été élaborée par le Conseil économique, social et culturel du Parc (CESC) regroupant soixante-quatre acteurs locaux des milieux économiques, associatifs et culturels dans une formation élargie à plus d’une centaine de décideurs locaux.
L’écriture de la charte s’est faite progressivement pendant toute une année au fil de nombreux ateliers thématiques du CESC et deplusieurs réunions avec les acteurs économiques de l’ensemble du territoire couvert par le Parc national de Port-Cros.
Ce sont donc les acteurs locaux de la société civile qui ont recueilli plus de 1000 propositions, constituant 6 grandes ambitions déclinées en 11 objectifs pour les cœurs de parc et en 36 orientations avec 237 mesures fondées sur le volontariat et l’engagement des acteurs pour l’aire potentielle d’adhésion et l’aire maritime adjacente.

Les 6 grandes ambitions communes aux cœurs et à l’aire d’adhésion retiennent notre entière approbation :
• Préserver et mettre en valeur le patrimoine naturel, culturel et paysager littoral, maritime et insulaire du parc national.
• Préserver la biodiversité et les fonctions des milieux naturels terrestres et marins.
• Soutenir un développement local durable, valorisant les potentialités du territoire et respectant ses capacités.
• Promouvoir un aménagement durable et une mobilité apaisée.
• Préparer l’avenir en investissant dans la recherche, l’innovation et l’éducation au développement durable et en anticipant les évolutions du territoire.
• Développer une approche intégrée terre/mer par une coopération renforcée, une articulation des outils et une solidarité d’action entre acteurs.
Ces 6 ambitions sont déclinées en 237 mesures dont 59 sont classées prioritaires.
L’Association des Amis du Parc National de Port-Cros a proposé de regrouper ces 59 mesures prioritaires en une dizaine d’axes prioritaires de façon à rendre plus lisibles les mesures de la charte. Nous approuvons à notre tour cette proposition qui va dans le sens d’une meilleure appréhension par les citoyens du projet présenté à l’enquête.

Considérant que la charte du Parc exprime un projet de territoire fruit d’un long travail participatif d’écriture avec la société civile (même si notre association, qui prétendait y représenter des citoyens non directement concernés par une activité économique, a été injustement exclue de ce travail), les partenaires institutionnels et l’ensemble collectivités territoriales concernées,
Considérant qu’elle est un instrument utile de gestion et de protection de l’environnement et des paysages terrestres, marins et sous-marins,
L’association Changer d’Ère soutient ce projet et milite pour qu’un avis favorable soit délivré à l’issue de cette enquête publique.

Vincent TESSEREAU pour l’association Changer d’Ere

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *