GRAND SITE DE LA PRESQU’ILE : concertation en cours

Changer d’ère est membre du comité de concertation qui doit élaborer  des propositions pour l’écriture du projet Grand Site de la Presqu’île de Giens. Après une interruption pour cause d’élection municipale, la première réunion du comité de concertation a réuni en Avril une vingtaine de participants, élus de la ville et représentants associatifs essentiellement.

Le document présenté, que vous pourrez télécharger  sur le site de la ville  présente  un constat et définit six grands thémes : améliorer les  déplacement , mieux accueillir, valoriser le patrimoine, maitriser le développement, favoriser la biodiversité, proposer une gouvernance de l’OGS. A partir de ces thèmes 30 fiches – action doivent être travaillées dans des ateliers qui auront lieu les 9 et 10  juin prochains. Changer d’Ere s’est proposé pour participer à 4 ateliers :

  • Les déplacements sur la presqu’île (fiche 1): partage de la voirie, itinéraires cyclables et piétonniers ..
  • Mise en valeur des sites patrimoniaux et spécifiquement définir une vocation et requalifier  le hameau des Pesquiers (fiche 7)
  • Valorisation des sites des salins (Pesquiers et Vieux Salins) (fiche 10)
  • Assurer la gouvernance du projet OGS en cohérence avec les projets du territoire (fiche 26)

Du pain sur la planche d’autant que nous sommes invités à faire remonter des contributions avant fin Mai au coordonnateur de l’opération pour la ville. Vous pouvez donc, après consultation du document,  faire part de vos propositions ou remarques  à Brigitte Del Perugia, Vincent Tessereau et Jean – Claude Alberigo qui suivent la concertation OGS pour Changer d’Ere.

C’est d’autant plus important que si le document de Définition du projet Grand Site n’appelle pas de grandes critiques, il est assorti d’un « Avant – propos de Monsieur le Député Maire » qui nous inquiète davantage. Ce préambule annonce, parmi divers  projets pour la Presqu’île de Giens deux « opérations exemplaires » qui pour le coup semblent contradictoires avec l’esprit d’une opération Grand site : « l’éco – lodge » du hameau des Pesquiers, confié à un opérateur privé, et la transformation des terrains et bâtiments de l’ex CFA  en « résidence de tourisme ». Deux privatisations annoncées qui appellent une grande vigilance pour tous  les défenseurs  d’un véritable  projet de Grand Site naturel et patrimonial.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *