Changer d’Ere organise une réunion publique sur le Parc National de Port Cros

Notre association milite sans répit depuis sa création pour la promotion de la citoyenneté et pour la protection de l’environnement. La culture des droits de l’homme, de la démocratie et de la paix est un des grands enjeux de l’humanité. Et ce défi est tout autant intellectuel et moral que politique. Son actualité est rendue brûlante par les grands bouleversements en cours dans les pays arabes.

Pour éviter que l’esprit citoyen ne s’émousse, Changer d’Ere agit, à son niveau, pour le développement du sens des valeurs partagées. Avant toute décision importante, nous préconisons la prise en compte de l’opinion de chacun afin d’en déterminer, au mieux, l’intérêt général. Notre statut de citoyen nous donne le droit de critiquer, demander, protester, proposer… Le droit fondamental de nous exprimer. Mais Être Citoyen présuppose aussi une relation entre des individus et des territoires de vie. La défense de cet environnement ne peut être disjointe de notre préoccupation citoyenne.

Avec l’intuition des dangers encourus, nous participons volontairement à la protection de notre environnement et il nous faut rendre nos voix audibles. La sensibilité à ces risques sera d’autant plus forte et plus efficace qu’un effort de compréhension et une volonté de dialogue auront été mis en œuvre. Nous pensons que l’adhésion des individus au problème de la protection de l’environnement se fait par l’explication et un prosélytisme conduits tous deux par les pouvoirs publics mais également, en contrepoint, par la manifestation citoyenne. Toute la problématique d’une conscience éco-citoyenne peut se concrétiser par l’existence d’efforts qui seront librement consentis pour aboutir à la préservation de nos espaces de vie communs.

Voilà une belle problématique à laquelle notre association ne pouvait échapper.

C’est une motivation profonde pour organiser une grande réunion publique et un débat sur le thème de l’extension du Parc national de Port Cros à l’île de Porquerolles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *